Naturellement Sacré

Le projet «Naturellement Sacré» invite à réfléchir sur l’état d’amnésie qui affecte notre époque et qui hante notre futur, l’oubli de la sacralité du rapport entre Nature et Culture.
 
La Terre, et donc le territoire, n’est plus menace inconnue, ni ressource à exploiter inlassablement. L’Homme se doit de comprendre son habitat, de le respecter et même d’intégrer l’ordre que le règle. Il se doit de prendre soin la Nature, dont il est issu, afin d’assurer la conservation de cette dernière et par conséquence sa survie. La Nature doit être modèle outre que matrice et berceau, elle a engendré l’Homme et embrasse ses Cultures qui, quant à eux, en constituent le cadre d’analyse et d’interprétation.
 
L’intention du projet est donc d’accompagner le public à redécouvrir la merveille des lois naturelles, en rapport à l’anthropisation du territoire et à l’expérience du paysage. Les manifestations d’une ancienne harmonie, les traces du temps, la rencontre des forces naturelles et humaines, la transformation des matières, le renouvellement des traditions, le lien entre paysage culturel et naturel, l’origine des symboles du sacré sont parmi les axes de recherche que le projet explore.
 
Les matières audiovisuelles ont été recueillies selon plusieurs procédés : prises de vue aériennes du territoire, captation et classification taxonomique des patterns visuels et des flux sonores de l’environnement, enregistrements d’instruments traditionnels et de chœurs dans les espaces acoustiques des églises, photographies des motifs architecturaux et des ornements sacrés, dialogue avec les habitants sur leur rapport à la terre et au paysage.
 
Le résultat de cette recherche s’articule en un parcours structuré en dix installations qui convie le visiteur de l’exposition à la découverte du rapport entre le territoire et ses habitants, entre la Terre et l’Homme.